Thing (The)
  Commenter |   Lire les commentaires (0)
Thing (The)


Origines : Etats-Unis, , Canada, 2011
Durée : 103 minutes
Sortie France : 12 Octobre 2011
Sortie Etats-Unis : 14 Octobre 2011
Budget : 35,000,000 $
Box-office France : 72,905 entrées
Box-office Etats-Unis : 8,700,000 $


Réalisation : Matthijs van Heijningen Jr.
Interprétation : Mary Elizabeth Winstead, Joel Edgerton, Adewale Akinnuoye-Agbaje , Ulrich Thomsen
Synopsis :
La paléontologue Kate Lloyd part en Antarctique rejoindre une équipe de scientifiques norvégiens qui a localisé un vaisseau extraterrestre emprisonné dans la glace. Elle y découvre un organisme qui semble s'être éteint au moment du crash, de multiples années auparavant. Mais une manipulation élémentaire libère accidentellement la créature de sa prison glacée. Capable de reproduire à la perfection tout organisme vivant, elle s'abat sur les membres de l'expédition, les décimant un à un. Kate s'allie au pilote américain Carter pour tenter de mettre fin au carnage. Aux confins d’un continent aussi fascinant qu’hostile, le prédateur protéiforme venu d’un autre monde tente de survivre et de prospérer aux dépens d’humains terrorisés qu’il infecte et pousse à s’entre-tuer. The Thing sert de prélude au film culte de 1982, réalisé par John Carpenter, dont il reprend le titre.
Notre avis

Quelque CHOSE de Tennessee

Enième remake/beginning, The Thing n’apporte rien de nouveau sous les tropiques – même si ici ce serait plutôt rien de nouveau en Antarctique. Une base de recherche pleine de Norvégiens qui remplacent les Américains, un huis clos glacial et un intrus qui peut prendre la forme de n'importe lequel de ces lascars qui parle une langue extraterrestre. Ah! Non, on me dit que c'est du norvégien…

Cette version 2011 donne le beau rôle à un personnage féminin, moins crade, moins de barbe : on y perd beaucoup et on ne gagne rien en échange, dommage. Heureusement, l'autre rôle majeur est tenu successivement par l'un ou l'autre des protagonistes, possédé par « la chose », plus crade, plus de barbe et c'est déjà plus sympathique.

Un peu de « Cthulhu » de ci de là, une perche tendue à la version de 1982, une prestation correcte mais si elle pouvait par moment la mettre en veilleuse, ça ferait du bien à nos tympans. Quant à la fin, pas de spoiler mais avouons qu’elle n'apporte rien au film ni même à ses prédécesseurs. Néanmoins, malgré notre appréhension et même s'il n'est pas exempt de défauts, le film arrive quand même, après quelques minutes, à nous surprendre, et l’on se laisse porter par ce déjà-vu version 2011 avec quelques clins d'œil et un lien direct vers sa suite de 1982 (vous suivez ?).


[Publié par Bruno Martinez]

Vos commentaires (0) :
Soyez le premier à réagir à cet article !
Réagissez à cet article :
Titre :


Votre nom ou pseudo :


Tapez ici votre texte :



Votre message sera lu et validé par notre équipe dans les délais les plus brefs. Toutefois, les messages injurieux, vulgaires, racistes, seront systématiquement supprimés. No-Spoon.net se réserve le droit de refuser un message.
Faire un lien vers cette page :

URL

Lien

Forum PHPbb
































X-Intime, l'actualité du cinéma pornographique : interview, portraits, critiques, news... Jean-Claude Van Damme.fr : toute l'actu de l'acteur de Bloodsport. Portail mariage.
Copyright © 2008-2014 No-Spoon.net - Tous droits réservés
AskMeWhy, le blog d'Anthony Sitruk